Homélie du 2 janvier 2022 fête de l ‘Epiphanie

Homélie du dimanche 2 janvier 2022 fête de l’Epiphanie

 

Gaspard, Melchior et Balthazar.

Le mystère de l’Epiphanie : signifie que Dieu se révèle progressivement. Et que « les païens sont associés au même héritage, au même corps, même promesse, Dieu est venu pour tous ; tous les hommes sont ses enfants bien aimés…

Mais la première chose qui nous frappe lorsque les Mages ont rencontré Jésus, c’est l’adoration. Ils cherchaient Celui qui est au-dessus de tout, le Seigneur des seigneurs. Comment ne pas se prosterner devant lui ? Comme les mages.

Lorsque nous faisons ce geste d’adoration nous reconnaissons la grandeur de l’amour de notre Dieu créateur et nous l’assurons non seulement de nos remerciements, mais aussi nous nous inclinons devant sa volonté de salut qui rejoint tous les hommes de tous temps et en tous lieux.

Et la deuxième chose qui nous touche ce sont les présents qu’ils lui offrent : Avons-nous quelque chose à offrir à l’enfant Jésus ? Nos misères et limites, nos biens et richesses, nos talents et qualités mis au service de Dieu et de nos frères et sœurs peuvent être le plus beau cadeau pour Dieu.

Comme les mages, se laisser guider par ses petites étoiles du quotidien : notre foi, l’espérance, les amis… des signes qui nous conduisent à la lumière, à la joie. Epiphanie c’est ce nouvel élan missionnaire qui nous pousse à aller au pays de l’autre dans le quotidien…

Les Nations païennes de notre temps : Notre époque connaît un retour de l’influence des devins, des déchiffreurs de l’avenir, des horoscopes et de l’astrologie. Ils sont des dizaines de milliers à donner des consultations ou à parler sur les ondes et dans les journaux, les réseaux sociaux…

POUR CLORE :

Que nous puissions vivre cette année en entrant humblement dans ce mystère et en découvrant Dieu par la médiation de sa Parole, de ses sacrements, en pratiquant justice et solidarité dans la rencontre de ses pauvres…

 

 

                                                                                   Père Charles MWANDUNDU, Sdb